Notre passion : vous aider à réaliser votre plein potentiel

6 trucs pour vaincre les « Blues » de l’automne

6 trucs pour vaincre les « Blues » de l’automne

Je vous annonce que nous sommes officiellement entrés dans le temps de l’année où la dépression saisonnière fait son effet.  La nature entre en dormance, après avoir revêtue un manteau flamboyant.  Ses couleurs adoptent une palette plus sobre.  Le teint pâle de vos amis (ies) vous rappelle de ne pas oublier de prendre vos vitamines. Notre corps doit s’adapter à une nouvelle température.  Notre mental doit s’adapter à une nouvelle lumière.

Voici nos 6 trucs qui aident à passer ce qu’on appelle le « Blues » de l’automne:

1. Entraînement au gym.

Ne laissez pas la température froide excuser votre paresse.  Il existe aujourd’hui des centres qu’on appelle Gym où les gens vont bouger.  C’est vrai que ce n’est pas comme aller marcher ou courir dans des sentiers boisés entourés de la nature.  Les Gyms vous permettent  de bouger peu importe l’humeur de dame nature.

Un gym c’est aussi un support moral, un endroit pour socialiser et sortir de la maison.  Vous manqué de motivation, le gym est la solution.  En choisissant un gym où l’ambiance est conviviale, un gym qui vous ressemble, il y a de grosse chance que vous vouliez y passer plus de temps qu’un gym a grande surface.

Les entres-saisons sont de bonnes occasions pour perfectionner un sport que vous pratiquer (ski, raquettes, golf, vélo, tennis, course, …)

2. Luminothérapie.

Si pour vous, les « blues » de novembre sont une récurrence annuelle, la luminothérapie est une solution envisageable.  Vous avez le choix d’opter pour l’aide d’un réveil matin qui simule la lumière de l’aube.  L’utilisation d’une lampe que l’on utilisera en déjeunant et en lisant son journal à raison de 30 minutes par jour est l’autre manière d’utiliser la luminothérapie.  Les deux options ont pour but d’arrêter la production de mélatonine.

3. Allez prendre l’air.

La dernière chose que nous voulons faire quand il fait froid et que c’est pluvieux et sombre, est de sortir dehors.  C’est bien plus facile et réconfortant de s’installer au chaud avec une boisson chaude pour lire un livre ou regarder un film.

C’est avec effort que nous sortons brièvement le bout du nez.  Soyez avisé que votre moral peut bénéficier de la lumière même durant les journées pluvieuses.  La lumière du milieu de la journée fournit de la vitamine D qui supporte votre système limbique, le centre émotionnel du cerveau.  Connecter avec la nature, même dans ses temps les plus moroses, offre un aspect thérapeutique insoupçonnable.  Prenez l’air!

4. Sortez entre amis.

Surtout si vous avez des fringales d’aliments sucrés et gras, essayez d’ajouter des portions de fruits et de légumes remplis de vitamines à vos collations et à vos repas. Le fait de manger gras ou sucré alourdit votre système digestif et contribue à votre état de fatigue. Quand vos fringales veulent prendre le dessus, sortez prendre l’air et si la faim vous tenaille toujours à votre retour, privilégiez les aliments santé. Un fruit, c’est sucré, vous savez!

5. Faites attention au sucre transformé.

Surtout si vous avez des fringales d’aliments sucrés et gras, essayez d’ajouter des portions de fruits et de légumes remplis de vitamines à vos collations et à vos repas. Le fait de manger gras ou sucré alourdit votre système digestif et contribue à votre état de fatigue. Quand vos fringales veulent prendre le dessus, sortez prendre l’air et si la faim vous tenaille toujours à votre retour, privilégiez les aliments santé. Un fruit, c’est sucré, vous savez!

6. Faites le plein en oméga 3.

De plus en plus d’études associent la prise d’oméga-3 au traitement des dépressions en général. Plusieurs aliments en contiennent naturellement comme les poissons (saumon, thon, sardines), les huiles de lin et de chanvre et les graines de lin. De plus, des oméga-3 sont maintenant ajoutés dans plusieurs aliments comme les œufs, le pain, le lait, etc.  Ajoutez donc des oméga-3 dans votre alimentation, votre santé générale en bénéficiera.

Bon automne!

Marie-Josée Côté